Module in Modal

 

x

1997-2001

Fondation de la Chambre de Commerce Italienne de Nice. Le 8 janvier 1998, déroulement de la première Assemblée Générale et présentation aux médias. Le 20 mars de la même année, participation au premier Salon, la Foire Internationale de Nice, avec huit entreprises artisanales pour un total de 48 m2.
La Chambre de Commerce Italienne de Nice opère alors activement à l’établissement de collaboration entre les institutions du territoire de Nice et de la Ligurie, afin de faciliter la création d’entreprises italiennes en France.
En 1999, la CC Italienne travaille activement à la création de synergies avec la Chambre de Commerce de Bologne, Padoue et Modène, et inaugure une série de séminaires spécifiques ciblant les différents secteurs productifs.
Le 22 novembre 1999 elle publie son premier ouvrage, guide bilingue s’adressant aux chefs d’entreprise : Creaimpresa !
En 2000, elle crée le Prix Luciana Falotico, pour récompenser les mémoires de fin d’études universitaires, ayant pour thèmes un sujet lié à la coopération entre l’Italie et la France.

 

2002-2005

La Chambre de commerce Italienne de Nice renforce son réseau de collaborations, en accueillant les consortium export et association professionnelles de la Région Piémont, ainsi que sa présence aux salons italiens et français.
Les secteurs commerciaux promus par la CC Italienne vont de l’alimentaire à la mode et au design italien.
En 2002 la première édition du Guide Costazzurra est lancée ; elle s’adresse uniquement aux italiens, touristes et résidents.
Les collaborations dans le domaine artistique et culturel sont développées, par la promotion d’expositions artistiques et photographiques, et la participation à d’importants événements comme le Festival International du Film de Cannes et le Nice Jazz Festival. C’est à cette époque que naît le Club franco-italien des artistes de la CC Italienne.
A cette période remonte également la création du Centre de Formation, avec l’organisation des cours de langue et des examens de certification CIC et CELI.
Le 3 juin 2005, l’Italie à table ouvre ses portes, l’événement qui deviendra par la suite le fleuron de la CC Italienne e de la Métropole ; il s’agit d’une expo-vente inédite, totalement consacrée à l’excellence alimentaire italienne.

2006-2009

Le succès de l’Italie à table, qui voit la participation de centaines de visiteurs chaque année, encourage la Chambre Italienne à créer un autre événement, très important pour le
secteur alimentaire : Pain Amour et Chocolat, qui prend place à Antibes, à l’occasion de la fête de la St Valentin. Cette manifestation recueille également un grand succès et devient l’une des initiatives fixes de la Chambre.
La CC Italienne organise et promeut des voyages et des excursions à destination des plus célèbres localités italienne, dans le cadre de sa mission de promotion touristique et culturelle de l’Italie.
Dans le cadre d’accords avec les universités françaises et en collaboration avec Assocamerestero, elle accueille un flux régulier de jeunes gens, en moyenne 20 par an, pour des stages de la durée de un trimestre et plus ; cela confirme son engagement pour la formation professionnelle et les stages d’étudiants universitaires italiens et français. Son équipe est d’ailleurs en grande partie formée par des ex stagiaires.

2010-2015

Pendant ces cinq dernières années, la Chambre Italienne de Nice a renforcé les activités et les initiatives créés par le passé, et accumulé une profonde connaissance des dynamiques économiques et sociales du territoire, développé ses compétences dans le soutien et l’orientation des entreprises et des particuliers, désireux d’investir, travailler et vivre en France.
Toujours en 2014, la CC Italienne amorce une stratégie plus incisive concernant l’utilisation des réseaux sociaux ; elle renouvelle et effectue une mise à jour globale de ses sites web : le site officiel de la Chambre, celui de l’Italie à table et de Pain Amour et Chocolat.
Deux sites sont créés ex novo, celui du Centre de Formation et le blog Marcopolo Côte d’Azur
L’offre de services de la CC Italienne de Nice s’enrichie et se diversifie, afin de pallier aux nouvelles problématiques de ses dernières années.